La CNIL met en demeure 20 entreprises françaises!

La CNIL vient de publier un article sur sa récente décision de mettre en demeure 20 sites français parmi les plus visités. Ceux-ci ne respectaient pas les recommandations qu’elle avait formulée sur l’utilisation des cookies et traceurs.

Elle leur reproche de suivre leurs visiteurs sans les informer préalablement de l’utilisation de moyens de tracing, et sans collecter un consentement explicite.

Et ce n’est pas faute de les avoir prévenus. La CNIL a la même position sur ces sujets depuis plusieurs années et avant même l’entrée en vigueur du RGPD. Depuis mai 2018, elle n’a pas pris de mesures coercitives sur ces sujets. Ce n’est qu’en septembre 2020 qu’elle décidé d’adopter ces recommandations qui devaient appliquées avant le 31 avril.

Si ces 20 entreprises n’agissent pas dans les meilleurs délais, des sanctions risquent d’être adoptées.