Communication politique en période électorale

En prévision des échéances politiques de 2020, et notamment des élections municipales, la CNIL a présenté un plan d’actions afin de s’assurer du respect du RGPD lors de l’utilisation des données personnelles de leurs concitoyens par les candidats dans le cadre de leur communication politique.

Ce plan d’actions passe notamment par la mise à jour de fiches, qui présentent très clairement le cadre et les limites à l’utilisation de données personnelles lors de la propagande en amont des élections.

La CNIL a procédé à un rappel des règles aux différentes factions politiques. Elle a également mise à disposition une plateforme de signalement, sur son site, de toute pratique qui s’avèrerait non conforme à la réglementation sur la protection des données.

La surveillance de la prospection politique est d’ailleurs au programme de la politique de contrôle de la CNIL.